Menu

Bonheur, temps, risque

La question de l’identité subjective des agents économiques et de leur rapport au temps est étudiée par Luc Arrondel, Fabrice Etilé et André Masson. Partant de la question essentielle des conditions d’existence et de persistance temporelle des agents économiques, ils abordent des questions aussi diverses que les fondations psychologique des préférences temporelles, l’importance de l’altérité dans la prise de décision, la résilience psychologique aux événements de vie ou la stabilité des préférences révélées dans les choix d’investissement financiers.