Menu

Participation citoyenne, décisions collectives, théorie de la justice

La question de la décision collective est étudiée sous l’angle théorique en particulier par Jean-François Laslier et Antonin Macé. Cette question comprend l’étude des règles de vote dans les petits groupes (les comités) comme dans les grands ou très grands groupes, et touche alors à la théorie politique. Les aspects purement théoriques sont complétés par des expériences et des enquètes. Des sujets d’étude récents développés à PSE sont le vote par approbation et par évaluation, les votes stockables (storable votes), la règle proportionnelle,…

Un cas particulier intéressant est le cas d’une collectivité réduite à deux personnes seulement. La question est alors celle du marchandage (two-person bargaining) et de la résolution de conflit, par exemple dans un divorce.

La théorie formelle de la délibération est la spécialité de Franz Dietrich : Comment modéliser mathématiquement la manière dont les opinions se modifient dans les échanges d’arguments ? Dans une optique plus appliquée, la Convention Citoyenne pour le Climat est étudiée par une équipe de PSE: Bénédicte Apouey, Thomas Douenne, Adrien Fabre, Fanny Henriet, Jean-François Laslier, Antonin Macé, Katheline Schubert.

La justice économique, est mobilisée dans les recherches actuelles sur les critères de choix collectif à appliquer pour les problèmes de long terme tels que le changement climatique. Des questions délicates se posent, liées d’une part à l’incertitude du futur et d’autre part aux droits des absents (les générations futures). Marc Fleurbaey et Stéphane Zuber sont spécialistes de ces questions qui touchent à la philosophie économique et sociale.